La Roque-Gageac (24) : chantier vertigineux à flanc de falaise

publié le 12 juin 2015 à 22:47 par Gites Du Village   [ mis à jour le·27 juin 2015 à 09:35 par Sylvain Deloge ]
rocher-roque-gageac-

  700 tonnes de rochers vont être dégagées de la falaise de la Roque-Gageac

Au final, environ 700 tonnes de rochers éboulés seront déblayées. Ce n'est pas monstrueux, sauf que ces bouts de falaise se trouvent à 25 mètres au-dessus des toits les plus élevés du village de La Roque-Gageac, sur un surplomb auquel s'accroche l'emblématique fort troglodyte du village. Ce lieu réputé imprenable au Moyen Âge, et plus particulièrement durant la Guerre de cent ans, place forte du village depuis toujours et exhibant fièrement encore des vestiges des XIIe et XIIIe siècles, a rendu les armes en l'an 2011, le 7 janvier, lorsqu'une bonne part de la voûte de sa cavité naturelle s'est effondrée.

Il faut dire que cet épisode n'a pas fait rire dans le bourg. D'une part, le site, en repos hivernal, accueillait du public quelques mois auparavant. Et surtout, un bloc de 250 tonnes avait dévalé la falaise depuis le fort.

En juin 2011, avec des pluies diluviennes, un bloc de 320 tonnes menaçait de tomber à son tour, obligeant la fermeture de la route et la pose d'un gigantesque filet métallique, avec un hélicoptère et des grimpeurs, pour sécuriser le village. Un mois plus tard, l'accès était rétabli, sauf pour la partie piétonne de promenade en contrebas du fort.

Et c'est ce qui ennuyait le maire, Jérôme Peyrat. Depuis le début de l'année, des hommes de l'entreprise spécialisée Can sont à pied d'œuvre pour remédier à cela. Un échafaudage de 25 mètres de haut a été installé, ainsi qu'un impressionnant filin métallique reliant le fort à la berge opposée de la Dordogne. Il sert à manier une benne qui évacue en contrebas les rochers concassés. Tels des Sisyphe à rebrousse chemin, les ouvriers descendent les éboulis au pied du fort. Un ballet de dumpers amène ensuite le chargement vers des camions pour le charrier dans des carrières, sans contrainte pour les riverains et la circulation dans le bourg.

1,6 million d'euros
En juin, le site sera totalement déblayé et la voûte consolidée avec une vingtaine de poteaux de béton. "C'est une remise en sécurité pour retrouver la promenade en bas", se réjouit Jérôme Peyrat, qui pourra rouvrir le tour du bourg aux piétons. Quant à l'avenir du fort, que la mairie est en passe de récupérer auprès de son propriétaire, il est encore trop tôt pour tirer les vers du nez de l'édile, qui avoue avoir éventuellement quelques idées.

Au total, la facture, tout aussi impressionnante que les travaux, s'élève à 1,6 million d'euros HT. Le chantier sera financé à hauteur de 80 % par des subventions de l'Union européenne et du ministère de l'Environnement.

 Les informations locales des GITES PERIGORD a la ROQUE-GAGEAC en Dordogne.
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   SOURCE
Comments